L’ausweis arrive et vous ne couperez pas au passeport vaccinal !

L’ausweis arrive. Oui, le passeport vaccinal, vous n’y couperez pas. De toute façon, vous le réclamez. Paraît que Narcissius Macron songe aussi à installer un code QR pour aller au resto… Mais ça va éliminer du monde, vu que personne ne sait s’en servir.

Quel monde merveilleux s’annonce ! Se rendre au resto ou dans un commerce avec un ausweis, attention faudra respecter quand même les distances, comme ils disent, et garder le masque, le tout sous le regard suspicieux des tauliers.

Au fait, les prétendus représentants de la restauration comme Manigold et Etchebest, on ne les entend plus, ils sont passés où ? Ah oui, ils ont touché les aides qui ont servi à casser les éventuelles révoltes et maintenant le pouvoir leur a dit de retourner à la niche.

Le Français est obéissant quand il est bien dressé. Il en redemande même !

Alors, j’aurais pu tartiner sur le futur qui arrive, franchement c’est lassant, ça fait un moment que l’on explique que le scénario est cousu de fil blanc.

On te fait peur, on te prive de tes libertés, on te présente le remède miracle, le vaccin et on te fait comprendre que, si tu veux retrouver ta liberté, il faut donc la perdre.

Et les blaireaux applaudissent !

Lavéritépourtous.com

Quatre mois de prison pour avoir diffusé des documents secrets francs-maçons

Un homme de 48 ans a été condamné à douze mois de prison dont huit avec sursis pour avoir enregistré, détenu et divulgué des milliers de documents confidentiels appartenant aux loges franc-maçonniques du Grand Orient de France et de la Grande loge de France.

En avril 2016, Laurent G. a publié sur le site conspirationniste stopmensonges.com plus de 6000 fichiers contenant entre autres les noms, adresses et numéros de téléphone des membres de la Grande loge de France avant de recommencer en novembre avec plus de 34.000 fichiers appartenant à la loge du Grand Orient de France.

Le prévenu a admis avoir partagé ces documents issus de piratages, qu’il a en revanche niés avoir commis, sur les sites de ces loges, se disant «révolté» par la «double allégeance» à laquelle se soumettaient selon lui des magistrats français membres de la franc-maçonnerie.

La procureure a évoqué des faits «simples, et surtout reconnus par le créateur et administrateur du site», avant d’ajouter : «on n’est pas face à un journaliste ou un lanceur d’alerte, il ne fait pas le tri et publie ces documents sans vérification. Les faits sont d’une extrême gravité qu’il ne réalise absolument pas.»

L’individu de 48 ans, interpellé à Roissy en 2018 après avoir fait l’objet d’un mandat d’amener aux États-Unis où il résidait au moment des faits, s’est montré détaché des débats, s’exprimant pendant plus de trois heures en l’absence d’un avocat. Il avait publié ces listes sous le nom de «Franc-maçonnerie Papers» en référence au scandale des Panama Papers qui a éclaté en 2016. Il a d’ailleurs cité plusieurs fois les noms des lanceurs d’alerte Edward Snowden et Julian Assange pour tenter de justifier ses actes.

Me Jean-Pierre Cahen, l’avocat du Grand Orient de France, s’est appuyé durant sa plaidoirie sur l’exemple récent de Samuel Paty, assassiné après que son nom et ses coordonnées ont été diffusés sur les réseaux sociaux. «Vous pouvez attiser la haine en diffusant ces documents, et certains peuvent passer à l’acte», a-t-il souligné face à un prévenu qui est resté les yeux clos durant une grande partie des plaidoiries et du réquisitoire.

Cet homme divorcé, père d’un enfant, devra également verser 7000 euros à la loge du Grand Orient de France et la décision du tribunal sera diffusée pendant un mois sur les sites des journaux Libération, Le Monde et le Figaro à ses frais.

source: https://www.lefigaro.fr/faits-divers/quatre-mois-de-prison-pour-avoir-diffuse-des-documents-secrets-francs-macons-20210127

Laveritépourtous.com

Fichage de la population française ? Création d’un fichier baptisé «SI Vaccin Covid»

C’est un fichier qui a été mis en place pour suivre le déroulement de la campagne de vaccination en France.

A partir du 4 janvier, toutes les personnes vaccinées contre le Covid-19 figureront dans le fichier avec leur nom, leur âge et leur état de santé. D’autres éléments devront y figurer : la date et lieu de la vaccination, le modèle du vaccin et le nom du soignant qui l’a pratiqué. Le ministère l’assure : les données seront uniquement utilisées pour le suivi des personnes vaccinées.

Laveritepourtous.com

URGENT : 4 ans de prison dont 2 avec sursis ont été requis par le procureur envers Nicolas Sarkozy

Au lendemain des fermes dénégations de Nicolas Sarkozy, le parquet financier a requis une peine de 4 ans de prison, dont 2 avec sursis à l’encontre de l’ancien président de la République, ce mardi au tribunal judiciaire de Paris.

Après plusieurs jours de débats tendus dans ce procès pour corruption et trafic d’influence contre l’ancien chef de l’Etat, son avocat et un ancien haut magistrat, le chef du parquet national financier (PNF) Jean-François Bohnert a affirmé:

« Comme toute personne dans notre pays, un ancien chef d’Etat a des droits qu’il convient de respecter mais il a aussi (…) l’impérieux devoir de respecter lui-même le droit car c’est bien cela l’Etat de droit. »

Il a assuré que le procès dit des « écoutes » n’était « pas une vengeance ». Les trois prévenus encourent 10 ans d’emprisonnement et un million d’euros d’amende.

Laveritepourtous.com

Un ancien agent du renseignement israélien à la tête de Libération

« Le mercredi 16 septembre, les salariés du journal Libération ont élu leur nouveau directeur de rédaction : l’israélien Dov Alfon.

Fondé par Jean-Paul Sartre et Serge July, Libération, quotidien de gauche dont l’histoire retiendra qu’il fut un défenseur de pédophiles dans l’héritage de la pensée soixante-huitarde, vient de faire un choix qui n’est pas anodin. Libération devait remplacer Laurent Joffrin, parti cet été créer son mouvement politique, Les Engagé.e.s.

C’est donc Dov Alfon, 59 ans, qui dirigera la rédaction du quotidien Libération. Dov Alfon est présenté comme un ancien journaliste d’Haaretz, quotidien de la gauche israélienne.

Il n’est pourtant pas que cela. C’est un ancien de l’Unité 8200, unité de renseignement de Tsahal. Cette unité spécialisée dans le renseignement  d’origine électromagnétique et le décryptage de codes se situe au même niveau que la NSA pour les Etats-Unis. Plusieurs anciens membres de cette Unité 8200 ont ensuite pris des fonctions dans des entreprises de technologies de l’information dans différents pays.

L’Unité 8200 gère la base d’Urim SIGIT, dans le désert du Neguev, capable d’intercepter des appels téléphoniques, des courriels et d’autres types de communication à travers le monde.

Dov Alfon fit son service militaire dans cette Unité 8200 et y fut rapidement nommé chef de section. »

Covid-19 : l’Union européenne prise d’une frénésie d’achat de vaccins !

Ils ont acheté pour plus d’un milliard de vaccins sans même savoir s’ils fonctionnent et s’ils ne présentent pas des effets secondaires encore plus graves que le covid-19 ! Ils enrichissent Big Pharma en achetant un produit qui n’existe pas sans demander la permission aux peuples ! Qu’en est-il des dates de péremption ? Tout ceci finira à la poubelle à l’instar des dizaines de millions de doses de vaccins de la grippe A H1N1 de 2009  et des 2 milliards d’euros gaspillés par Bachelot !


Question : Combien de fois les technocrates de la Commission comptent-ils faire piquer chacun des citoyens européens ? Une surenchère inquiétante autour de vaccins pas encore validés et dont l’efficacité sera, quoi qu’il arrive, extrêmement douteuse… OD

« Alors que les recherches s’accélèrent pour trouver un vaccin, la Commission européenne a annoncé ce jeudi avoir réservé 225 millions de doses du potentiel vaccin contre le Covid-19 de l’Allemand CureVac. C’est le quatrième accord de ce type trouvé par l’UE avec des laboratoires.

Bruxelles a déjà réservé 300 millions de doses du vaccin en préparation du Français Sanofi, et 400 millions de celui de l’Américain Johnson & Johnson.

La Commission a par ailleurs signé le 14 août un contrat d’achat anticipé avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca pour 300 millions de doses, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. »

Laveritepourtous.com

Un ministre polonais souhaiterait étendre les «zones sans LGBT» à l’ensemble de son pays malgré les sanctions de l’UE

Le vice-ministre polonais des Biens de l’État, Janusz Kowalski, s’est exprimé dans la presse à propos des zones «anti-LGBT» dans six villes et des sanctions financières de l’Union européennes qui en ont résultées. Selon lui, lesdites zones devraient s’étendre à l’ensemble du pays.

Dans un entretien publié le 29 juillet dernier dans le quotidien Rzeczpospolita, le vice-ministre polonais des Biens de l’État, Janusz Kowalski, a affirmé que les «zones sans LGBT» présentes actuellement dans six villes polonaises devraient s’étendre au reste du pays. Il a également jugé «scandaleuses» les sanctions financières de l’UE mises en place pour dénoncer cette mesure.

Il défend notamment que ces zones sont en accord avec la constitution polonaise selon laquelle une famille est constituée d’une relation entre un homme et une femme, et souhaite dès lors étendre cette mesure.

«C’est toute la Pologne qui devrait être exempte de l’idéologie LGBT», a-t-il affirmé, «toute idéologie de gauche qui s’en prend à la famille traditionnelle et qui promeut des relations de type “homme plus homme plus enfant“ est incompatible avec la constitution et l’héritage culturel polonais».

Il a d’ailleurs accueilli favorablement la réélection du Président Andrzej Duda le 10 juillet, lequel a manifesté à plusieurs reprises son euroscepticisme et sa position «anti-LGBT». En juin, il a signé une «charte pour la famille» afin de «défendre l’institution du mariage comme union entre un homme et une femme» et a interdit «la diffusion de l’idéologie LGBT» dans les institutions publiques, rappelle le magazine Têtu.

Laveritepourtous.com

Avec la crise, verra ton une vague de soulèvements populaires ?

Selon Verisk Maplecroft, la crise économique due au coronavirus pourrait entraîner une vague de soulèvements populaires dans le monde.  

Déjà avant le coronavirus, le climat social dans de nombreux pays de la planète était loin d’être au beau fixe. Avec la crise économique qui s’annonce, les mouvements de révoltes pourraient exploser, notamment dans les pays les plus pauvres. Selon la société Verisk Maplecroft, spécialiste de la gestion de crise, une trentaine d’Etats seraient particulièrement à risque.

Des inégalités accentuées

Dans les pays les plus précaires, où les tensions régnaient déjà, la crise creuse d’autant plus les inégalités. Dans certains états où les emplois ne disposent pas d’une grande stabilité, de nombreuses personnes ont pu se retrouver dans une pauvreté extrême en seulement quelques jours. C’est notamment le cas aux Etats-Unis où le virus continue de se répandre. Dans un pays déjà en ébullition de par le mouvement Black Lives Matters, les tensions sociales pourraient remettre de l’huile sur le feu. Les élections présidentielles en fin d’année, peu importe leur issue, pourraient également susciter une vague conflictuelle entre les pro et les anti-Trump.

LIRE AUSSI > Avec le covid-19, le nombre de personnes souffrant de la faim pourrait exploser, y compris en France

Des coups d’Etats à prévoir ?

Comme toujours, les pays les plus pauvres seront les plus touchés par cette crise. Le rapport pointe notamment quelques pays d’Afrique et d’Amérique Latine. On sait d’ailleurs que certains mouvements de révolte ont été favorisés dans certains pays afin de renverser des gouvernements gênants pour les Etats-Unis ou l’occident. Ce fut notamment le cas en Syrie, en Libye ou encore en Bolivie où le gouvernement socialiste a récemment été renversé par l’impérialisme américain.

La pression monte sur le Venezuela

Au Venezuela, la crise économique est organisée depuis des années par le pays de l’oncle Sam afin de favoriser un coup d’Etat. L’étau ne s’est d’ailleurs pas desserré une seule seconde sur le pays durant la crise du covid-19. Si ces tentatives se sont jusqu’alors montrées infructueuses, le risque qu’elles aboutissent un jour n’est pas nul.

La France sur un volcan social ?

En Europe, même si la situation sanitaire parait pour l’instant plus clémente qu’aux Etats-Unis, la crise aura également laissé des traces. En France, Emmanuel Macron s’obstinant dans ses politiques néolibérales, il y a fort à parier que les mouvements sociaux reprennent de l’ampleur dans les mois à venir. D’autant qu’une nouvelle cure d’austérité semble déjà se préparer en haut lieu. Ne restera alors que deux choix pour le peuple français : se soumettre, ou résister…

Coronavirus : les clés pour reconnaître une opération mondialiste

La crise du coronavirus est une conception trompeuse avec un programme macabre. Elle inaugure le totalitarisme sanitaire, avec des restrictions des libertés fondamentales, la promotion de la peur d’autrui et des projets de vaccination forcée. Et elle ouvre la porte à une remise à zéro du système financier mondial agonisant.

Le coronavirus est une opération mondialiste d’une ampleur sans précédent. Son programme central semble être l’imposition massive de restrictions aux libertés fondamentales (droit de réunion, de manifestation de masse, de libre circulation et d’expression), la promotion de la peur d’autrui (notions de « distance sociale ») et des projets de programmes de vaccination forcée. En outre, l’effondrement induit de l’économie mondiale permettra de remettre sur pied le système financier mourant, et induira la ruine des secteurs moyens et inférieurs de l’économie mondiale. Elle prépare aussi le terrain pour l’acceptation de « mesures extraordinaires ».

Ces concepts sont familiers au projet mondialiste, une ré-ingénierie du monde menée par une élite de puissances supranationales qui vise à créer un gouvernement mondial. Avec une formidable offensive de communication, presque tous les secteurs tombent sous le charme d’une crise artificielle qui remodèle les valeurs fondamentales de la coexistence sociale qui ont gouverné pendant des siècles.

Le programme mondialiste – qui prévoit, entre autres, l’affaiblissement des États-nations pour les remplacer par des formes de gouvernance supranationale, un contrôle totalitaire de la vie des gens et un processus massif de réduction de la population – utilise des événements catalyseurs qui modèlent les changements profonds de la société planétaire.

La « pandémie » du coronavirus est l’une d’entre elles, et sa conception délibérée est en vue. Chaque événement catalyseur – opérations et planification très complexes – a de multiples objectifs et utilisations. Dans cet article nous verrons quelques indices.

L’OMS et l’approche unique de la santé

L’opération commence avec les alarmes émises par l’un des centres mondialistes : l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le grand public a la fausse impression que l’OMS est neutre, aseptisée et non contaminée par les problèmes communs de la nature humaine. L’OMS est largement perçue comme un organisme scientifique qui se consacre à la promotion de la santé sous toutes ses formes possibles, serait comme une référence clé lorsqu’il s’agit de prendre des décisions en matière de santé.

Cependant, comme il ne pourrait en être autrement, l’OMS reflète les équilibres politiques du monde et accueille des lobbies d’intérêts différents. En général, il y a une prédominance de ceux qui sont associés aux entreprises pharmaceutiques qui défendent une vision unidimensionnelle de la santé : la lutte contre les virus, les parasites et les bactéries, qui seraient à l’origine des maladies, et cette lutte doit être menée sur la base de médicaments, de vaccins et de traitements spécialisés. Il s’agit de trouver le « remède miracle » pour chaque pathologie.

Cela est extrêmement utile pour éviter que les gens prennent soins d’eux-même et, en retour, cela permet de donner du pouvoir à la corporation médicale et aux comités « d’experts ». Mais personne n’a prouvé que ce paradigme – aveugle et boiteux à bien des égards – est le plus sûr, ni le plus efficace. En fait, l’iatrogénie ( décès du patient à la suite d’un traitement médical ) est la troisième cause de décès aux États-Unis.

Du point de vue d’une approche globale et multidimensionnelle de la santé – bien plus complète que juste la somme des connaissances humaines actuelles – l’alerte internationale promue par l’OMS est très lucrative pour les entreprises pharmaceutiques, mais elle est négative pour la santé des populations.

Empoisonnement des médias : décompte quotidien, statistiques en temps réel

L’OMS n’explique pas pourquoi une épidémie d’une souche de grippe commune est plus dangereuse que 300 autres souches de virus similaires, ni pourquoi nous devons cette année compter les décès en temps réel, alors que chaque année il y a entre 250.000 et 650.000 décès dus à la grippe saisonnière dans le monde, un chiffre dont la « pandémie » actuelle n’atteint même pas les 5%.

Cette position a été mise en avant par le virologiste argentin Pablo Goldschmidt, ou sous-secrétaire à la santé du Mexique. Personne ne l’a réfuté, mais il a été disqualifié et ridiculisé.

Voir la vidéo

Le taux de mortalité du nouveau coronavirus ne justifie pas non plus de s’alarmer. Revoir Peter Koenig :

« L’OMS a déclaré le coronavirus COVID-19 comme étant une « pandémie », alors qu’il n’y a pas le moindre signe de pandémie. Une pandémie pourrait être la condition, lorsque le taux de mortalité par infection atteint plus de 12 %. En Europe, le taux de mortalité est d’environ 0,4 % ou moins. Sauf pour l’Italie, qui est un cas particulier, où le taux de mortalité le plus élevé a été de 6 %. En Chine, où le taux de mortalité a culminé il y a quelques semaines à environ 3 %, il est revenu à 0,7 %, et il diminue rapidement. »

La panique et la perception de la « catastrophe sanitaire » se fondent sur une opération trompeuse des médias et des autorités : le décompte quotidien des malades et des morts, ville par ville, pays par pays.

Afin d’assurer un suivi honnête de la progression de la « pandémie », il convient d’inclure une comparaison parallèle sur la situation d’autres maladies : crises cardiaques, diabète sucré, dengue ou autres pathologies. Si l’on compare ces chiffres, alors que le « nouveau coronavirus » ne se rapproche même pas des victimes du rhume et de la grippe ordinaires, la question logique que peu de gens se posent aujourd’hui se ferait jour naturellement : pourquoi tous les efforts sont-ils dirigés vers le coronavirus ? Pourquoi semble-t-il être la seule variable de santé qui importe ?

Un autre biais important dans les données médicales consiste à attribuer chaque décès d’un porteur, sans plus, au coronavirus, alors qu’un pourcentage très élevé des décès ont également des maladies préexistantes. Combien de décès sont attribuables au coronavirus comme seul facteur ?

Jusqu’à présent, la « pandémie » a beaucoup moins d’impact que n’importe quelle grippe saisonnière. Sommes-nous préparés à quelque chose de pire ?

Laveritepourtous.com

Poutine évoque les spéculations sur les origines du Covid-19

Vladimir Poutine a affirmé qu’il était important de lutter contre le coronavirus «au lieu de philosopher pour en trouver les origines» et de chercher un coupable, admettant toutefois que c’était l’une des plus importantes crises qu’il a eu à affronter.

Au sujet du coronavirus, le Président russe a affirmé qu’il fallait lui résister au lieu de se perdre dans les réflexions pour savoir d’où il vient.

«Je pense que nous devons faire face à ce qui est arrivé au lieu de philosopher pour en trouver les origines», a-t-il indiqué dans une interview à la chaîne de télévision russe Rossiya 1.

Les spécialistes peuvent réfléchir, évaluer et estimer, «mais nous, il nous est important de comprendre ce qu’il se passe et d’élaborer un système de défense», a-t-il précisé.

«Toutefois, il n’y a aucune raison d’affirmer que quelqu’un l’a introduit, que quelqu’un a fait quelque chose intentionnellement», a fait remarquer le Président russe.

Il estime qu’il n’en sortira rien de bon si quelqu’un s’en tient à une telle hypothèse.

«Il faut faire ce qui permettra de nous débarrasser de ce danger. Et c’est dans cette voie que le succès nous attend. Pas dans celle de la confrontation», a-t-il affirmé.

Pour lutter efficacement contre l’épidémie, il est indispensable d’unir les efforts au lieu de s’entraccuser.

Laveritepourtous.com

Voici 15 choses effrayantes qui arriveront lorsque l’économie finira par s’effondrer

Nous devons tous être prêts face à ce qui se profile.Pour nous préparer efficacement, nous devons savoir ce qui se passera quand l’économie s’effondrera sous nos yeux. Cette création d’argent à l’infini qui ne repose sur rien ne pourra pas durer éternellement, et je peux vous dire que nous ne sommes plus très loin d’un énorme krach financier.


La crise financière à laquelle le monde est sur le point devoir faire face, et ce, sur plusieurs années, sera une catastrophe sans précédent, d’autant plus que les problèmes graves des krachs financiers précédents n’ont jamais été résolus, même si certains ont tenté de résoudre certains problèmes au fil du temps. Tout remettre à plat nécessiterait une restructuration totale du système financier mondial, et les élites n’ont jamais été très intéressés à nettoyer un système qu’ils ont eux-mêmes mis en place pour nous dépouiller.


Voici les 15 choses effrayante qui se produiront très prochainement et face auxquelles vous devez absolument vous préparer:

  1. Pénurie ou rationnement du carburant.
  2. Les car-jackings vont augmenter.
  3. Le transport routier entre les états sera limité et donc l’approvisionnement des biens essentiels sera réduit.
  4. Défaillances dans l’élimination des déchets et l’assainissement urbain.
  5. Pénurie alimentaire, rupture des chaînes d’approvisionnement alimentaire.
  6. Détérioration de la qualité de l’eau.
  7. La population passe en mode survie, même les animaux du zoo vont être abattus pour leur viande.
  8. Les animaux domestiques disparaîtront.
  9. Les troubles civils vont mener à de violentes émeutes presque partout.
  10. Les agressions seront beaucoup plus fréquentes.
  11. Augmentation des kidnappings.
  12. Augmentation et développement des gangs.
  13. Fermeture des banques.
  14. Les hôpitaux seront tous débordés.
  15. Promulgation de la loi martiale.

Laveritepourtous.com

La toute puissance des peuples !

Il est indispensable de rappeler sans cesse, les vérités incontestables de notre laxisme, de notre aveuglement provoqués par les mots employés et utilisés par l’exécutif pour nous faire croire que nous sommes à leur merci.

En effet, rabâcher devant les merdias toujours et encore que c’est « l’état » qui paye, alors que ce sont bels et bien les contribuables que sont tous les citoyens lambdas, de cette France « d’en bas » qui sont la clef de cette richesse et de cette 6 ème puissance mondiale. L’état n’est rien sans nos « cotisations » journalières, mensuelles ou annuelles. Tous les citoyens sont les bienfaiteurs financier de cette puissance économique par leur travail, par la TVA journalière, par les amendes, par les impôts sur leur revenu réel, par les taxes de l’audio-visuel, par les impôts locaux, par les taxes d’habitations, par des taxes ou d’autres prélèvements indirect etc, etc…

Il n’y aura pas autant de travail que tous ces gens, esclaves d’un système voué à la monétisation, dans ce monde de la robotisation, dans ce monde financier des actionnaires où il serait important de supprimer le social si cher aux peuples et aux citoyens lambdas qui portent sur ses épaules, toutes les créations, toutes les responsabilités de leurs misent en œuvre, tous les sacrifices liés à leur fabrication et toutes les ingénieries de leurs misent en vente, que voudraient nous le faire croire ces dieux de la toute puissance planétaire (enfin, le croient-ils) .

Les fonctionnaires qui font exister cette pseudo-certitude et qui permettent à tous ces administrés de la ripouxblique de s’octroyer des salaires mirobolants dépassant l’entendement, ne sont pas exempts de leurs culpabilités avec leurs mensonges qui sont partagés en boucle à des fins de manipulation, de division et d’autorité volée.

Ce qui n’est, volontairement, pas dit, dans ces propos opérés, c’est que demain, si les citoyens écœurés, fatigués, ulcérés, refusent de payer leurs impôts, leurs TAXES et tous les prélèvements dont ils font l’objet en leurs qualités de premier employeur de l’état, que feront ces ministres, ce président, ces sénateurs ou ces HAUTS fonctionnaires de ces états montrés du doigt ?

Afin de préserver leurs privilèges, ces hommes politiques au pouvoir hypothétique, décideront de ne plus payer les aides sociales, certes, mais ils ne paieront plus, non-plus, les petits fonctionnaires qui se croient à leurs services, comme les policiers, les militaires, les personnels soignants, les agents des impôts, les juges, les préfets, les magistrats, les généraux et tous ces petits fonctionnaires qui se pensent protégés par des politiques mais qui ont oublié que ce sont les simples citoyens lambdas qui s’évertuent, qu’ils soient ouvrier, artisans, commerçants, cadre, chefs d’entreprises, retraités ou sans emploi, à payer leurs salaires… Oui bien sûr, comme vous, tous ces employés fonctionnaires à votre service, si vous le les payez pas, alors ils refuseront d’obéir aux ordres des bouffons qui n’ont pas les moyens financier de les rémunérés !

Quand bien même il faudrait que je fasse des chroniques tous les jours, je m’y attacherais, je m’y acharnerais et m’y attarderais jusqu’à ce que les citoyens comprennent que leur pouvoir est bien plus important que l’état de leur compte en banque et que l’exécutif n’ose leur avouer. Ce que ces manipulateurs professionnels ne vous diront jamais, c’est que vous portez, dans toutes vos décisions, la plus grande puissance économique mondiale qui n’a jamais été avouée. Oui, avoir cet énorme pouvoir de refuser de payer, toutes et tous ensembles, toutes et tous unis(es), vous devenez ainsi, le plus grand pouvoir exécutif et le plus légitime que n’ont jamais voulu avoués ces gens à qui vous avez confié la gérance du produit de votre labeur et de vos largesses financières.

Les états et tous les états du monde, ne sont rien, sans votre participation volontaire ! Je ne cesserais de vous le rappeler chaque jour où les décisions que vous aurez à prendre vous sembleront difficiles et/ou ces oligarques impuissants tenteront, avec leurs mots et leurs maux, de vous faire peur !

Voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Vous pouvez partager ou ne pas le faire.

Laveritepourtous.com

Microsoft remplace des journalistes par de l’intelligence artificielle

Ce jeudi 28 mai, 27 journalistes ont été limogés au Royaume-Uni, à la suite de la décision de Microsoft de les remplacer par des programmes d’intelligence artificielle, selon des informations du média britannique The Guardian.

En charge d’actualiser la page d’accueil sur le site d’actualités de MSN et le navigateur Edge, les journalistes ont appris qu’ils n’étaient plus utiles, puisque des robots sont désormais en capacité de réaliser leur travail.

[…] « J’ai passé mon temps à lire des articles sur la façon dont l’automatisation et l’intelligence artificielle allaient prendre nos jobs, et maintenant j’y suis, l’intelligence artificielle m’a piqué mon travail », a commenté l’un des journalistes licenciés, avec sarcasme.

Les journalistes étaient chargés de sélectionner des articles parus dans les médias et assurer des missions d’édition et de curation. […]

[…]

De nombreuses entreprises de la tech expérimentent aujourd’hui l’intelligence artificielle pour l’écriture automatique d’articles.

Lire l’intégralité de l’article sur cnews.fr

Laveritepourtous.com

Trump annonce que le groupe « Antifa », va être classé comme « organisation terroriste »

Le président des États-Unis a cette fois pris pour cible les « ANTIFA », comprendre les anti-fascistes, partie prenante des manifestations qui se propagent chaque soir à travers le pays.

« Les États-Unis vont désigner les ANTIFA comme une organisation terroriste », a-t-il lâché sur Twitter, sans qu’aucune autre indication ne soit donnée.

https://d-17663779781437923655.ampproject.net/2005150002001/frame.html

Donald Trump s’en est ensuite pris aux médias, qui selon lui créent « la haine et l’anarchie ».

« Les médias lamestream font tout ce qui est en leur pouvoir pour fomenter la haine et l’anarchie. Tant que tout le monde comprend ce qu’ils font, qu’ils sont des fake news et des mauvaises personnes avec un agenda défini, nous pouvons facilement travailler sans eux pour notre grandeur », a-t-il conclu.

https://d-17663779781437923655.ampproject.net/2005150002001/frame.html

Laveritepourtous.com

Trump signe un décret visant à soumettre Twitter et Facebook

« Ils ont le pouvoir non contrôlé de censurer et modifier la communication entre individus »

Le président américain a signé, jeudi, un décret visant à limiter la protection dont bénéficient les services comme Twitter et Facebook.

Donald Trump est passé à l’acte, jeudi 28 mai. Ulcéré par la décision de Twitter d’ajouter un lien à deux messages publiés mardi qui spécifiait qu’il avançait des contre-vérités à propos de la fiabilité du vote par correspondance, le président des États-Unis a signé un décret exécutif qui invite les agences fédérales concernées à réexaminer la pierre angulaire sur laquelle se sont développés les réseaux sociaux. Il s’agit de la section 230 (c) de la Communications Decency Act, une loi de 1996, qui prévoit que les sites et services qui permettent aux internautes de publier des messages ne sont pas directement responsables de ces messages.

« Ils ont le pouvoir non contrôlé de censurer, éditer, dissimuler ou modifier toute forme de communication entre des individus et de larges audiences publiques. Il n’y a pas de précédent dans l’histoire américaine qu’un si petit nombre de sociétés contrôlent une si grande sphère d’interaction humaine », a pesté le président des États-Unis à propos des mastodontes des réseaux sociaux. La charge est paradoxale puisque l’ancien homme d’affaires a bâti en partie sa carrière politique sur un usage effréné de Twitter. Son compte est suivi aujourd’hui par plus de 80 millions d’abonnés.

Laveritepourtous.com

Xi Jinping ordonne à l’armée de se préparer à la guerre

Le président chinois, Xi Jinping, a ordonné aux forces armées chinoises de renforcer «globalement» la formation des troupes et de se préparer à la guerre, alors que les tensions montent entre Pékin et plusieurs autres pays.

S’exprimant en marge de la réunion annuelle du Congrès national du peuple mercredi, Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste et président de la Commission militaire centrale, a salué la contribution de l’armée chinoise à la lutte contre l’épidémie de coronavirus et a appelé les forces armées à intensifier la formation des troupes.

« Il est nécessaire d’explorer les moyens de s’entraîner et de se préparer à la guerre », a annoncé l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, citant le président Jinping. « Il est nécessaire d’intensifier les préparatifs du combat armé, de mener avec souplesse l’entraînement militaire au combat et d’améliorer la capacité de nos militaires à effectuer des missions », a-t-il ajouté.

M. Xi a en outre déclaré que l’armée devait réfléchir aux « pires scénarios », ajoutant qu’elle devait être prête à « sauvegarder résolument la souveraineté nationale » et « à sauvegarder la stabilité stratégique et les intérêts du pays ».

Cet appel du président chinois a fait suite à une décision antérieure d’augmenter le budget de l’armée chinoise de 178 milliards de dollars l’an dernier.

Cela survient au milieu de la tension des relations avec l’Inde sur les litiges frontaliers et de la montée des tensions avec les États-Unis et l’Australie au sujet de la pandémie de coronavirus. Les États-Unis et l’Australie ont exigé qu’une enquête internationale soit menée sur la pandémie de coronavirus et accusent explicitement la Chine d’être responsable. Depuis que l’épidémie de coronavirus a éclaté dans la ville chinoise de Wuhan fin décembre 2019, la querelle ne cesse de s’aggraver chaque jour entre Pékin et Washington qui s’accusent mutuellement d’être à l’origine de la propagation de la Covid-19. Le président américain Donald Trump continue de qualifier le nouveau coronavirus de « virus chinois ».

Au cours des dernières semaines, Trump a affirmé qu’il y aurait des « preuves » que Pékin avait créé le virus dans un laboratoire médical de la ville de Wuhan. Or, les agences de renseignement américaines disent qu’elles n’ont découvert aucune preuve montrant que l’apparition du virus soit d’origine humaine.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a également accusé à plusieurs reprises la Chine de ne pas être transparente et honnête au sujet de la pandémie de coronavirus.

La Chine a défendu sa gestion de l’épidémie, affirmant à plusieurs reprises qu’elle a été « ouverte, transparente et responsable » en informant l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les pays touchés par la maladie.

Récemment, les États-Unis et la Chine se sont affrontés également au sujet de Hong Kong et de Taïwan. Mercredi, le colonel Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense, a déclaré que la dépendance accrue de Taïwan à l’égard des « forces étrangères » dans le cadre d’un plan de sécession par rapport à Pékin constituait la plus grande menace pour la sécurité nationale de la Chine.

« La sécurité intérieure de la Chine et les intérêts de Pékin à l’étranger sont également confrontés à de réelles menaces », a déclaré le colonel Wu Qian. «La Chine doit avoir un esprit clair en matière de défense nationale et être prête à affronter le danger en temps de paix», a-t-il conclu.

Laveritepourtous.com

Loi Avia : LREM a comptabilisé la voix d’un député décédé

Selon une indiscrétion du Point, le vote du député Jean-François Cesarini a été comptabilisé parmi les 286 votes favorables à la l’instauration de la loi Avia. Seul problème : il est décédé six semaines avant le vote.

C’est révélation qui pourrait faire énormément de bruit du côté de l’Assemblée nationale. Selon une indiscrétion du Point, le vote concernant le projet de loi Avia risque d’être entaché d’une dérive assez gênante. Et pour cause, la voix du député LREM Jean-François Cesarini figure parmi les 286 (suppression) favorables. Une constatation qui fait désordre car l’homme en question est mort six semaines avant que le vote n’ait lieu.

actu.orange.fr

Laveritepourtous.com

Hérault. « Pas une des communes qui se voit imposer des migrants n’est aux mains du PS »

25/05/2020 – 18h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Alors qu’une rallonge de 2,7 millions d’euros a été votée ce lundi matin par le Conseil Départemental de l’Hérault pour l’accueil des jeunes migrants, un élu d’opposition a appelé la majorité socialiste à accueillir les migrants dans leurs communes.

Pas de migrants dans les communes socialistes ?

Hasard ou réalité électoraliste ? Lors de la séance publique qui s’est tenue ce lundi matin, le conseiller départemental Franck Manogil (groupe Défendre l’Hérault) a fait un constat : « pas une des communes qui se voit imposer des migrants n’est aux mains du Parti Socialiste ». Une observation qui peut surprendre alors que la question de l’accueil des mineurs non accompagnés (MNA, ex mineurs isolés étrangers) est gérée par les départements et que celui de l’Hérault est dirigé par le Parti Socialiste.

Aussi Franck Manogil a invité les élus socialistes du département à montrer l’exemple :

« Je lance donc un appel aux élus de la majorité socialiste qui cumulent aussi un mandat de maire. Je pense notamment aux maires de Jacou, de Florensac, de Cazouls-lès-Béziers ou encore de Frontignan. 

A toutes ces belles âmes, à tous ces donneurs de leçons qui réclament toujours plus d’immigration dans notre département, il est grand temps pour vous de contacter la préfecture et d’ouvrir en grand les portes de votre commune ! L’enrichissement culturel qui vous est si cher est à portée de main ! Mes chers collègues, je compte sur vous ! »https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FRNational34%2Fvideos%2F3000331573379861%2F&show_text=0&width=560#amp=1

Le département est passé de 35 mineurs étrangers à 900 en six ans

Depuis le début du confinement, le Département de l’Hérault et la préfecture ont ouvert plusieurs centres de confinements pour les MNA. Des centres qui ont parfois été ouverts sans concertation avec les mairies. La réaction des élus a parfois été très hostile comme à Saint-Jean-de-Védas ou à Saint-Bauzille-de-Putois.

Selon Franck Manogil, le nombre de MNA a considérablement augmenté dans le département ces dernières années. Si en 2013, l’Hérault avait à charge 35 mineurs étrangers, ils étaient 161 en 2015 et près de 900 en novembre 2019.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Laveritepourtous.com

Coronavirus : Les plaintes contre le gouvernement français s’accumulent

C’est un déluge judiciaire sans précédent qui menace le gouvernement, au moins 71 plaintes ont été déposées contre le gouvernement français devant la Cour de Justice.

Pas un ministre n’échappe à la colère des citoyens qui porte plainte en groupe seul avec ou sans avocat. Au palmarès de ceux qui sont pointer du doigt : Édouard PhilippeOlivier VéranAgnès BuzynChristophe CastanerNicole Belloubet ou encore Murielle Penicaud.

Ils sont accusés de mise en danger de la vie d’autrui, non-assistance à personne en danger, homicide involontaire.

Les plaignants des médecins des tenues et lui ou candidats aux élections municipales et des noms sous des mesures tardive pour endiguer la pandémie de covid-19 et la majeure partie des plantes s’appuie sur l‘article 223-7 du code pénal.

Quiconque s’abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.

Article 223-7 du code pénal

Et ce qui a mis le feu aux poudres c’est cette déclaration d’Agnès Buzyn le 17 mars dernier :https://d-37566995431301284388.ampproject.net/2005151844001/frame.html

Une mascarade

Une mascarade qu’elle a pourtant au mis sur le moment de révéler au français. Fin janvier Agnès Buzyn persiste et signe le risque d’importation du virus en France est très faible pratiquement nul, cette volte-face de l’ancien ministre de la Santé temps à prouver que l’absence de mesures de lutte contre l’épidémie était délibéré d’où cette pluie de plainte aujourd’hui contre le gouvernement.

Plaintes contre Édouard Philippe et Agnès Buzyn

On retrouve des médecins qui dénonce un mensonge d’État sur la question des masques, et plus généralement sur la gestion de la crise.

Pour nous protéger au cabinet nous avons dû nous fournir chez des carrossiers; c’est tout de même incroyable en arriver là ! des stocks existe pourquoi les distributions ne se font-elles compte-gouttes?. Nous réclamons un véritable audit sur les stocks de masques. Il faillait à agir plus vite et s’inspirer de l’expérience de la Chine et de la Corée du Sud réaliser des tests à grande échelle et procéder à un isolement ciblé, comme dans ces deux pays. On voit bien que c’est ce qui s’est révélé le plus efficace

Emmanuel Sarrazin, Medecin.

Plaintes contre Christophe Castaner

Candidats et militants les républicains monte au créneau après avoir été contaminé lors du premier tour des élections municipales deux jours seulement avant la mise en place du confinement.

Plaintes contre Nicole Belloubet

Même son de cloche dans les prisons ou des dizaines de détenus ont porté plainte contre Nicole Belloubet :

Aucune mesure sanitaire n’a été mise en place à l’exception de la suspension des parloirs famille pour protéger tant de personnel pénitentiaire que les personnes détenues. Aucun masque et gant de protection aucun gel hydroalcoolique a été distribué les distance d’un mètre préconisé dans le cadre de la campagne de prévention ne peuvent être effective en raison de la surpopulation carcérale.

Khadija Aoudia, avocate

Plaintes contre Emmanuel Macron

Protégé par son immunité pendant toute la durée de son mandat Emmanuel Macron est pourtant visé par 4 plaintes, les procédures judiciaires devrait durer plusieurs années.

Au-delà d’une condamnation, ces plaintes présentent surtout un enjeu politique, le sénat va d’ailleurs ouvrir une commission d’enquête. Le gouvernement aura la lourde tâche de prouver qu’il n’est ni responsable ni coupable.

Laveritepourtous.com

La Chine et les États Unis sont « à l’aube d’une nouvelle guerre froide » d’après le ministre chinois des affaires étrangères

« Outre la dévastation causée par le nouveau coronavirus, un virus politique se propage aux États-Unis » a regretté le chef de la diplomatie chinoise.

La Chine et les Etats-Unis sont « au bord d’une nouvelle Guerre froide », a averti dimanche le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, déplorant le regain de tensions avec Washington autour de l’épidémie de Covid-19. Les premiers malades du nouveau coronavirus ont été signalés à la fin de l’an dernier dans la ville chinoise de Wuhan (centre). Il s’est depuis répandu sur la planète et fait quelque 340.000 morts.

« Un virus politique se propage aux États-Unis » regrette la Chine

Donald Trump a accusé régulièrement ces dernières semaines les autorités chinoises d’avoir tardé à communiquer des données cruciales sur la gravité du virus dont la propagation aurait pu, selon lui, être endiguée. « Outre la dévastation causée par le nouveau coronavirus, un virus politique se propage aux États-Unis » a regretté devant la presse le chef de la diplomatie chinoise, sans nommer le président américain. « Ce virus politique saisit toutes les occasions pour attaquer et diffamer la Chine », a fustigé Wang Yi.

Pékin et Washington étaient déjà à couteaux tirés depuis deux ans et la guerre commerciale lancée par l’administration Trump à base de surtaxes douanières réciproques qui pénalise le commerce international. Mais la pandémie de nouveau coronavirus a poussé la tension entre les deux puissances à des sommets. « Certaines forces politiques américaines prennent en otage les relations entre la Chine et les Etats-Unis et poussent nos deux pays au bord d’une nouvelle Guerre froide » avec la crise du coroanvirus, a regretté Wang Yi.

Laveritepourtous.com